Nigel Smith

12 Feb

 

Né à Montréal, Nigel commence ses études musicales, au conservatoire du Westminster Choir College dans le New Jersey puis au Canada à la McGill University. Il se perfectionne ensuite au Curtis Institute of Music, à Philadelphie. Il fait ses débuts à l’opéra en 1991, dans le rôle de Papageno (La Flûte Enchantée) au Canada avec Opéra McGill. Aux États-Unis, il se produit dans le rôle-titre d’Eugène Onéguine au Curtis Opera Theatre, Don Giovanni et Masetto (Don Giovanni) avec le Western Opera Theater de l’Opéra de San Francisco, Guglielmo (Così fan tutte) avec le Merola Opera Program, Il Barone di Trombonok (Il Viaggio à Reims) à l’occasion du 50ème anniversaire de the Music Academy of the West, sous la direction de Marilyn Horne. En 98 il crée et tourne pour la télévision Canadienne le rôle de Lead, de l’opéra canadien Béatrice Chancy.

On a pu l’entendre dans Dandini (Cenerentola), Dulcamara (L’Elisir d’Amore) à l’Esplanade de Saint-Étienne, Falke (La Chauve-Souris) à l’Opéra de Massy, Die Familie (Les 7 péchés Capitaux) à l’Opéra de Paris, Claudio, Agrippina et Rinaldo (Argante) avec J-C Malgoire et la Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Figaro (Il Barbiere di Seviglia) à l’Opéra de Nancy.
Il interprète Le Comte, Le Nozze di Figaro à l’Opéra de Vichy et à l’Opéra de Massy et Taddeo, L’Italia in Algeria à l’Opéra de Massy, Belcore (L’Elisir d’Amore) à l’Opéra de Nancy, à l’Opéra de Caen, à l’Opéra de Rennes, au Grand Théâtre de Reims et à l’Opéra de Bordeaux, Les Indes Galantes avec J-C Malgoire et la Grande Ecurie du Roy à Tourcoing et au Théâtre des Champs Elysées, Florestan (Véronique de Messager) et Silvio (Pagliacci) à L’Opéra de Nancy, Figaro (Il Barbiere di Seviglia) à l’Opéra d’Oslo

Prochaînement, il sera Taddeo au Théâtre des Chapms-Elysées, et Prosdocimo (Il turco in Italia) à l’Opéra de Luxembourg.

Advertisements