Anne de Fornel

10 Apr

Musicienne franco-américaine, Anne de Fornel conjugue avec talent différentes activités artistiques : pianiste, membre du Trio Steuermann, directrice artistique de l’Ensemble Mesostics et musicologue. Titulaire du Diplôme d’Etudes Musicales (première nommée à l’unanimité avec les félicitations du jury) du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris (classe d’Olivier Gardon), elle obtient en 2012 son Master de piano du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (Mention Très Bien), où elle étudie avec Florent Boffard et Svetlana Eganian. Lauréate de nombreux concours nationaux et internationaux, elle est nommée « Talents d’Or 2009 » par le Rotary Club International (Lyon Est). Elle a bénéficié des conseils de Gabriel Chodos, Arnaldo Cohen, Klaus Hellwig, Dominique Merlet, Jean-Claude Pennetier, Françoise Thinat, Zhu Xiao-Mei et se perfectionna auprès de Prisca Benoit, Emmanuel Mercier et Jacques Rouvier. Passionnée par la création contemporaine, elle a suivi en 2008 l’Académie de l’Ensemble Modern durant laquelle elle se produit dans le cadre du Klangspuren Festival en Autriche, ainsi qu’au TransArt Festival en Italie. Plusieurs œuvres solos lui ont été dédiées telles que Moth d’Andrea Agostini et les 24 Haïku de Jean-Yves Bosseur. Invitée à se produire et à collaborer avec le compositeur canadien Robert Lemay dans le cadre du « Chagall Performance Art Collaborative » à Boston, elle donne en 2010 la création française de Pétales de rêve dans le paravent du vieux moine d’Henri Pousseur. Anne de Fornel crée cette même année l’Ensemble Mesostics dont elle est la directrice artistique et la pianiste. Son répertoire pianistique couvre ainsi un spectre temporel large qui va de la musique baroque à la création contemporaine : si elle a récemment été soliste dans un cycle dédié aux concertos pour claviers de J.S. Bach au cours du festival « Les Floraisons musicales » aux côtés de l’Orchestre de chambre de Toulouse, elle a aussi enregistré en 2012 pour le label Hortus deux œuvres concertantes contemporaines avec l’Ensemble Mesostics : Trame IV de Martin Matalon et Interstices de Philippe Hurel.

Auteur de nombreuses publications sur la Seconde École de Vienne et le compositeur américain John Cage, Anne de Fornel devient Docteur en Musicologie de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) (Mention Très Honorable avec les félicitations) en 2012. Sa thèse s’intitule : « L’Art sans intention : Le rôle du hasard dans la production musicale, plastique et muséologique de John Cage (1951-1992) » et a été effectuée sous la direction de Jean-Yves Bosseur et de Michèle Barbe. En partenariat avec la Terra Foundation for American Art, elle organise cette même année à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) le colloque international « Nouvelles Perspectives sur l’œuvre musicale et visuelle de John Cage » et le concert « Living Art » au CRR de Paris en hommage au compositeur pour le centième anniversaire de sa naissance.

Elle poursuit actuellement un Master spécialisé « Médias, Art et Création » à HEC Paris.

Franco-American musician, Anne de Fornel devotes her talents to complementary musical fields: as pianist, member of the Trio Steuermann, artistic director of the Ensemble Mesostics and musicologist. After received her diploma (DEM-sole first prize unanimously awarded with highest honors) from the Regional Conservatory of Paris (class of Olivier Gardon), she was awarded a Master’s degree in piano from the National Superior Conservatory of Music and Dance of Lyon where she studied with Florent Boffard and Svetlana Eganian. Laureate of a number of national and international piano competitions, she was named “Gold Talent 2009” by the International Rotary Club (Lyon Est). Participant in master classes with distinguished pianists Gabriel Chodos, Arnaldo Cohen, Klaus Hellwig, Zhu Xiao-Mei, Emmanuel Mercier, Dominique Merlet, Jean-Claude Pennetier and Françoise Thinat, she has likewise perfected her skills with Prisca Benoit, Emmanuel Mercier and Jacques Rouvier. Passionate about contemporary music, she participated in the Klangspuren Festival in Austria and the TransArt Festival in Italy as a performer at the Academy of the Ensemble Modern in 2008. Among works dedicated to her are Moth by Andrea Agostini and 24 Haïku by Jean-Yves Bosseur. Invited to collaborate with the composer Robert Lemay in the “Chagall Performance Art Collaborative” in Boston in 2010, she also inaugurated the French venue of Pétales de rêve dans le paravent du vieux moine by Henri Pousseur. The same year Anne de Fornel founded the Ensemble Mesostics of which she is the artistic director and pianist. Her piano repertory covers a broad spectrum, from baroque to contemporary music: she recently performed as soloist with the Chamber Orchestra of Toulouse in a concert dedicated to J.S. Bach’s keyboard concertos for the Festival “Les Floraisons musicales”; she has recorded two contemporary works for piano solo and ensemble for the Hortus Label: Trame IV by Martin Matalon and Interstices by Philippe Hurel.

Author of numerous articles on the Second Viennese School and the American composer John Cage, in 2012 Anne de Fornel became a Doctor in Musicology at the University of Paris-Sorbonne (Paris IV). Under the supervision of Jean-Yves Bosseur and Michèle Barbe, her dissertation is entitled: Art with Intention: The Role of Chance in the Musical Compositions, Visual Works and Exhibitions of John Cage (1951-1992). The same year she organized the international colloquium New Perspectives on the Work of John Cage at the University of Paris-Sorbonne (Paris IV) and the concert “Living Art” at the CRR of Paris in celebration of the centenary of the birth of the composer.

She is currently preparing a Master’s degree “Medias, Art and Creation” at HEC Paris.

Advertisements